0

Le Château de Brindos

Et si vous vous accordiez une soirée… inoubliable. Bye-Bye la « côte de boeuf » à la plage et à vous, la soirée gastronomique, plus intime, face à un lac où se côtoient nymphéas et canards colverts !

Qui n’a pas eu envie, pour un soir, de troquer son jean & tee-shirt pour une tenue plus… élégante  ?

Sans tomber dans l’excès (cet endroit n’est pas du genre élitiste), il serait dommage (avis perso) de ne pas faire un effort ce soir-là !

Imaginez-vous assise confortablement, dans ce lieu raffiné, avec une carte prestigieuse, que vos mains délicates, ont du mal à soutenir. Et là, pas besoin de siffler le serveur au milieu du brouhaha, un charmant jeune homme apparaîtra par magie, comme s’il lisait dans vos pensées…

Vous vous sentirez valoriser et apprécier, vous, l’hôte du Château, la châtelaine (ou le châtelain, question de parité) d’un soir.

Il vous faudra choisir entre tous ces mets dont les termes ne sont que poésie à vos oreilles : chipirons à la plancha, courgette au curry, croustillant de fenouil et vinaigrette d’encre ou Lotte rôtie au jambon ibérique, artichauts en poivrade en texture et émulsion de foie gras ou encore fraise Maras des bois, diplomate vanille, et sorbet fraise…

Le sommelier suivra avec ses conseils, toujours adéquates, pour que l’harmonie soit parfaite.

Ensuite, ce sera au chef Christophe Grosjean de vous faire rêver et il sait très bien comment s’y prendre.

L’amuse-bouche sera là pour vous faire patienter, pendant que vous siroterez une coupe de Champagne avec grâce (minimum légal quand on a décidé de passer une soirée d’exception !).

Les assiettes défileront, splendides… de l’art culinaire, une justesse qui vous fera oublier pendant quelques heures : la sortie du boulot, les aboiements des enfants (je maintiens le terme) et les tracas du moment.

Et quand vous serez repus (mais comblés), les mignardises viendront clôturer ce festival.

Mon conseil perso : forcez-vous à les manger même si vous ne pouvez plus rien avaler. Car à votre réveil, vous regretterez de ne pas les avoir terminées et je ne pense pas (à vérifier !) que le chef propose un Doggy Bag !

Je vais, peut-être, lui soumettre l’idée…

Alors pourquoi attendre un anniversaire lointain ou une hypothétique occasion pour vous laisser tenter ?

Le luxe & la gourmandise s’apprécient encore plus si le motif est futile.

Une idée en passant : la formule du déjeuner, à 35 euros, est très intéressante. Le décor est le même, le chef bosse aussi à midi et il vous restera l’après-midi pour rêver… éveillé !

  • On y va pour : le chef Christophe Grosjean, le cadre unique du Château de Brindos, mais a-t-on vraiment besoin d’une raison ?
  • On y va avec : sa moitié, ses amis et bien entendu sa belle-mère…
Château de Brindos
1 allée du Château
64600 Anglet.
Tel: +33 (0)5 59 23 89 80
Fax : +33 (0)5 59 23 89 81
Mail : [email protected]
Le site : www.chateaudebrindos.com
La page Facebook : www.facebook.com/chateau.de.brindos
 
Menu « Brindos »  avec 4 plats = 70 euros
Menu « Création »  7 plats = 95 euros
« Le Retour du Marché » servi du lundi au samedi midi uniquement  = 35 euros.
 
Le restaurant gastronomique est fermé le dimanche soir et le lundi toute la journée de Toussaint à Pâques.

 

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *